samedi 29 septembre 2012

Automobile ou bicyclette? / Car or Bicycle?


A la faveur du Salon Mondial de l'automobile qui ouvre ses portes aujourd'hui, si vous envisagez de remplacer votre voiture par une bicyclette, alors il est important de connaître l’impact de cette décision. Vous trouverez ci-dessous 10 effets secondaires de la bicyclette que votre vélociste ne vous dira pas...

1. La perte de poids. Si vous essayez d’être gros, le vélo n’est pas bon pour vous. Le vélo est connu pour éliminer les calories provenant des réserves de graisse du corps.






2. Le ralentissement de la respiration. Les gens qui utilisent régulièrement le vélo ont besoin de plus de temps entre chaque respiration, que ce soit quand ils font du vélo ou quand ils sont en période de repos.






3. La réduction du stress et de l’agressivité. Les gens qui vont au travail à vélo sont moins susceptibles d’être agressifs, ce qui peut poser problème pour la survie dans le monde d’aujourd’hui.






4. Ponctualité. La possibilité de naviguer dans le trafic urbain, en prenant des raccourcis dans des endroits où les voitures ne peuvent pas passer, tout en évitant les embouteillages de l’heure de pointe,  laisse souvent les cyclistes dans l’ennui lorsqu’ils doivent attendre l’arrivée de leurs collègues.






5. La stimulation mentale sans caféine. Ceux qui utilisent régulièrement le vélo ont la sensation naturelle d’être alerte et bien éveillé, et ne peuvent donc pas justifier la pause café en début de matinée.






6. Sentiment d’invincibilité. Les personnes qui sont leur propre moyen de transport ont souvent la dangereuse impression qu’elles peuvent réaliser quoi que ce soit.





7. La pratique du vélo peut conduire à d’autres activités. Rouler à vélo encourage la curiosité, l’exploration, et peut même provoquer une dépendance à la volonté de découvrir le monde.





8. Une joie extrême. Les cyclistes réguliers ont du mal à comprendre la colère des automobilistes, et se tiennent donc à l’écart du passe-temps populaire qui consiste à maugréer sur la circulation. Des sourires trop fréquents peuvent provoquer des rides d’expression sur le visage.





9. Perte de sensation. La pratique régulière du vélo rend insensible au froid, à la pluie, aux intempéries et même à la chaleur.





10. Mauvais pour la croissance économique. La pratique du vélo diminue les profits des compagnies pétrolières et des constructeurs de voitures tout en limitant la pollution et les problèmes de santé publique. Or, la pollution (et la dépollution qui va avec) et les problèmes de santé publique (dont les accidents de la route) participent à la croissance du PIB.






**********


Thanks to the "Salon Mondial de l'automobile" (International World Car Show) which opens its doors today in Paris, if you intend to replace your car by a bicycle, then it is important to know the impact of this decision. You will find below 10 side effects of the bicycle which your bicycle sales and repair man will not say to you...

1. The loss of weight. If you try to be big, the bike is not good for you. The bike is known to eliminate calories resulting from reserves of fat of the body.






2. The slowing down of the breath. People who use regularly the bike need more time between every breath, whether it is when they cycle or when they are in rest period.






3. The reduction of the stress and the aggressiveness. People who go to the work to bike may less be aggressive, what can raise problem for the survival in the world of today.






4. Punctuality. The possibility of navigating in the urban traffic, by taking shortcuts in places where cars cannot pass, while avoiding the traffic problems of peak hour, leash often the cyclists in the boredom when they have to wait for the arrival of their colleagues.






5. The mental stimulation without caffeine. Those who use regularly the bike have the sensation natural to be alert and awakened well, and cannot thus justify the coffee break at the beginning of the morning.






6. Feeling of invincibility. The persons who are their own means of transportation often have the dangerous feeling that they can realize whatever it is.






7. The practice of the bike can lead to other activities. Riding bike encourages the curiosity, the exploration, and can even cause a dependence in the will to discover the world.







8. An extreme enjoyment. The regular cyclists have difficulty in understanding the anger of the motorists, and are thus held away from the popular pastime which consists in grumbling on the traffic. Too frequent smiles can provoke expression wrinkles on the face.






9. Loss of sensation. The regular practice of the bike makes insensible to the cold, to the rain, to the bad weather and even to the heat.






10. Bad for the economic growth. The practice of the bike decreases the profits of oil companies and cars  builders while limiting the pollution and problems of public health. Yet, the pollution (and the cleanup which goes with) and problems of public health (among which the road accidents) participate in the growth of the GDP(GROSS DOMESTIC PRODUCT).












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire